Catégories
Religion Vidéo

De la sincérité des actes [VIDÉO]

Explication du cheikh Al Ansari –rahmato llah ‘aleyhim– au regard de la notion de Tawhid

Analyse sous l’angle du cinquième hadith de Nawawi – qu’Allah l’agrée.

Propos du Prophète ﷺ rapportés par la mère des croyants Aïcha, radi Allah enha :

Quiconque apporte dans notre affaire-ci [religion] une chose nouvelle non fondée sur elle [innovation], verra cette chose rejetée

Boukhari (2499) et Mouslim (3242)

Quiconque qui fait un acte qui n’est pas conforme à notre affaire-ci [religion], verra cet acte rejeté

dans une autre version de Muslim (3243), retranscrit aussi par Ibn Mâja(14), Abou Dâwoûd (3990) et Ahmad (25124)

Ces deux aḥādīt représentent selon certains la moitié de la religion : ils soulignent l’existence d’un aspect intérieur et extérieur dans tous les actes. Ce qui relève du fond et de la forme. Nous devons arriver à réunir ces deux aspects nécessaires. C’est ce que souligne le Sheikh Al Ansari -rahmato llah ‘aleyhim- dans la vidéo que je vous ai partagée ci-dessus, où il traite de ceux qui se focalisent uniquement sur la forme, lesquels se voient amputer la moitié de leur religion. De même que ceux qui se consacrent qu’au fond délaissant la forme. La notion de sincérité et de conformité avec la loi d’Allah est donc essentielle. On peut les traduire par la notion anglophone de « compliance » traduite en français de façon éponyme ou par « conformité ».

Compliance : joindre différentes facettes pour atteindre de façon complète un objectif. Joindre l’apparent et le caché, le fond et la forme, l’intérieur et l’extérieur.

Cheikh Al Ansari nous dit par exemple que les savants qui insistent sur la notion de tawhid pour donner de l’importance au caractère Unique d’Allah, emploient un mot que ni Allah, ni aucun hadith n’a utilisé. et pour cause ! Selon lui ils remplacent la notion de Ikhlas (voir ci-dessous la sourate qui porte ce nom dans sa version originelle et dans un essai de traduction), i.e. de sincérité par celle de Tawhid (unicité) et mettent ainsi en avant une dispersion qui n’existe pas. Ils délaissent par là même la partie que nous suggère notre âme dans notre fort intérieur, à savoir : la sincérité et toute l’éducation de l’esprit que celà implique. Ici la forme prime sur le fond.

A l’inverse, Cheikh Ansari nous donne l’exemple des soufis pour souligner que certains d’entre eux se consacrent uniquement au fond, à l’expression de leur âme, à leur intériorité mais n’ont aucune science en matière religieuse et délaissent totalement la forme ce qui ne peut que leur être préjudiciable.

Faire preuve de « compliance » c’est concilier les deux et vivre pleinement toutes les facettes de notre religion afin d’augmenter notre foi vers son plus haut degré (ihsane) et de vivre notre relation à Allah en pleine conscience.

On peut analyser chacun de nos actes à travers ce prisme : la tenue vestimentaire qui a ses manifestions intérieures et extérieures (Le voile en Islam : parcours personnel et analyse théologique), la prière qui est régie par des règles qui sont de l’ordre du visible mais qui n’est complète que lorsque le coeur 💖 est pleinement présent, l’aumône qui se manifeste auprès du bénéficiaire mais qu’on nous recommande de garder secrète si l’on souhaite en préserver la sincérité. Il est donc bon de toujours revenir aux textes (Coran et Sunna) et de renforcer sa conviction intérieure par des actes d’adoration qui se manifestent aussi à l’extérieur comme je le développe dans la partie I de ce podcast Le voile réponses aux sceptiques [PODCAST].

En espérant que cette vidéo et son analyse vous auront été utiles, je vous joins mes salutations sincères et vous place, chère communauté unique, sous la protection d’Allah.

Sourate la sincérité1 :

Au nom d’Allah, le Tout miséricorde, le Miséricordieux
1. Dis : « Il est Allah, Il est Un
2. Allah de plénitude2
3. qui n’engendra ni ne fut engendré
4. et de qui nul n’est l’égal ».




1سورة الإخلاص

بسم الله الرحمن الرحيم

1. قُلْ هُوَ ٱللَّهُ أَحَدٌ
2. 2ٱللَّهُ ٱلصَّمَدُ
3. لَمْ يَلِدْ وَلَمْ يُولَدْ
4. وَلَمْ يَكُن لَّهُۥ كُفُوًا أَحَدٌۢ

I : traduction de Ikhlas, nom de la sourate 112 également traduit par « LA RELIGION FONCIÈRE » (Jacques Berque), « LE MONOTÉISME PUR » (auteurs collectifs, Ed. Orientica), « EPURÉE » (Maurice Gloton).

2: Al Samad : « cette épithète, dont l’exégèse donne lieu à 18 interprétations, est naturellement comprise selon une thématique théologique riche en controverses. » Extrait de l’annotation faite par Jacques Berque dans son ouvrage Le Coran, Essai de traduction, Ed. Albin Michel. Maurice Gloton traduit ce verset 2 ainsi : « l’Impénétrable Soutien Universel ».

Rejoignez 30 autres abonnés

4 réponses sur « De la sincérité des actes [VIDÉO] »

[…] Ce verset est majeur en ce sens qu’il nous rappelle les fondements de notre ‘Aqida, i.e. de notre dogme, de notre sincérité (Al Ikhlas), de notre saine nature (Al Fitra), de notre intention (An Niyaa). Al ‘Aqida vient de ‘Aqidatoun qui signifie, noeud, contrat, ainsi, elle nous lie à notre Seigneur. Elle est un concept, une science incluant l’Unicité : le Tawahid, notion souvent privilégiée de nos jours alors qu’elle ne figure pas expressément dans le Coran comme nous le soulignait Cheikh Al Ansari –rahmato llah ‘aleyhim– dans une vidéo que je vous partage iciDe la sincérité des actes [VIDÉO]. […]

J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s